DietGrail.com





Teneur en alcool des boissons

Recherchez dans toute la base de données:


Entrez le nom de l’aliment (ou une partie du nom) et pressez la touche entrée pour lancer la recherche.

        Télécharger logiciel de nutrition


Nom de l'alimentAlcool
Alcoolisé, whisky (50% alcool par volume)42.5
Alcoolisé, whisky (47% alcool par volume)39.7
Alcoolisé, whisky (43% alcool par volume)36.0
Alcoolisé, whisky (45% alcool par volume)36.0
Vanille, extrait34.4
Alcoolisé, whisky (40% alcool par volume)33.4
Alcoolisé, rhum (40% alcool par volume)33.4
Alcoolisé, vodka (40% alcool par volume)33.4
Alcoolisé, gin (40% alcool par volume)33.4
Vanille, extrait, imitation, avec alcool32.9
Alcoolisé, liqueur, crème de menthe (36% alcool par volume)29.8
Alcoolisé, liqueur, café (31,5% alcool par volume)26.0
Margarita24.9
Alcoolisé, cocktail, daiquiri (rhum), fait maison23.1
1234567891011121314151617181920...Last

Note d’utilisation

  • La teneur en alcool est exprimée en g pour 100g d’aliment.
  • Cette base de données sur l'alcool renseigne sur la composition en alcool de 5000+ aliments courants.
  • Cliquez sur l'entête de colonne pour trier les aliments par nom ou par la teneur en alcool.

Répertoire des bases de données françaises des éléments nutritifs

Consultez notre répertoire complet des bases de données françaises en éléments nutritifs de la France, le Canada et la Suisse.

Alcool

En chimie organique, un alcool est un composé organique dont l'un des carbones (celui-ci étant tétraédrique) est lié à un groupement hydroxyle (-OH). L'éthanol (ou alcool éthylique) entrant dans la composition des boissons alcoolisées est un cas particulier d'alcool, mais tous les alcools ne sont pas propres à la consommation. En particulier, le méthanol est toxique et mortel à haute dose.

Éthanol (CH3CH2OH), la substance active des boissons alcooliques, est presque toujours produit par fermentation alcoolique - la voie métabolique des glucides de certaines espèces de levures en l'absence d'oxygène.

Boisson alcoolisée

Une boisson alcoolisée (ou boisson alcoolique) est une boisson (fermentée, macérée, distillée ou autre) contenant de l'alcool éthylique ou éthanol. La plupart des pays possèdent une législation réglementant la production, vente, et consommation de ces boissons.

Fabrication d'alcool

C'est la fermentation des sucres (glucose et fructose) contenus dans les fruits, les grains ou les racines (betterave) qui produit l'alcool. La boisson ainsi obtenue peut être distillée pour donner une eau-de-vie ou autre spiritueux. La distillation des résidus de pressurage donne le marc.

L'alcool et la santé

L'alcool est un dépresseur du système nerveux central et agit principalement sur le jugement mais aussi sur les fonctions motrices. Les premiers effets de l'alcool peuvent apparaître en moins de 5 minutes après absorption. Ses effets sont notamment une légère euphorie, une perte partielle de la gêne et l'impression de mieux exprimer ses pensées, ses émotions ou son état d'être. Mais aussi un allongement, non perceptible, du temps de réaction, de l’ordre de 30% de plus pour une action réflexe avec un taux de 0.5g/l . À forte dose, l'alcool agit sur les fonctions motrices ; une perte d'équilibre peut se faire sentir, ainsi que des troubles de coordination et de la vision, étourdissements, parfois accompagnés de nausées et de vomissements, une insensibilité à la douleur et même parfois au toucher. Sur le plan psychologique, l'alcool peut altérer la capacité de jugement, la rapidité de la prise de décision, ainsi que la mémoire immédiate. Il peut conduire à des troubles émotionnels pouvant mener à un état dépressif.

La consommation de boissons alcooliques, tant aiguë que chronique, peut mener à des troubles sévères (alcoolisme ou binge drinking).

Alcoolodépendance

L'alcoolodépendance, alcoolisme ou éthylisme, est l'addiction à l'alcool éthylique (éthanol) contenu dans les boissons alcoolisées. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît l'alcoolisme comme une maladie et le définit comme des « troubles mentaux et troubles du comportement » liés à l'utilisation d'alcool. Cette perte de contrôle s'accompagne généralement d'une dépendance physique caractérisée par un syndrome de sevrage à l'arrêt de la consommation (pharmacodépendance), une dépendance psychique, ainsi qu'une tolérance (nécessité d'augmenter les doses pour obtenir le même effet).

La progression dans le temps est l'une des caractéristiques majeures de cette addiction. L'usage sans dommage (appelé usage simple) précède l'usage à risque et l'usage nocif (sans dépendance), puis enfin la dépendance. L'alcool est une substance psychoactive à l'origine de cette dépendance mais elle est également une substance toxique induisant des effets néfastes sur la santé. L'alcoolodépendance est à l'origine de dommages physiques, psychiques et sociaux.



Aller à l'accueil